Nuit de la gestion de crise par les jeunes de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale

Le 29 mars 2019 a eu lieu la nuit de la gestion de la crise. Cet évènement est organisé par l’association des jeunes de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN). J’ai ainsi pu participer à plusieurs conférences, exercices et ateliers sur différents types de gestion de crise et ses risques.

Inscription et préparation

Cet évènement est très prisé. Les places pour les ateliers sont parties en moins de deux heures. Ainsi, il faut bien lire le programme et se préparer. Inscrivez vous à l’avance et restez réactifs aux courriels pour l’inscription aux ateliers.

La gestion de crise aujourd’hui, Gilles Malié

Gilles Malié, Chef d’Etat Major de la Zone de Défense et Sécurité de Paris

L’évènement a débuté par une conférence de Gilles Malié, Chef d’Etat Major de la Zone de Défense et Sécurité de Paris. Gilles Malié a présenté son travail et tenté de définir la notion de résilience. Toutefois, selon lui, il est impossible de promettre la résilience dans la gestion de crise. Il indique qu’ […] « on ne sait pas ce qu’est la résilience, on connait seulement l’absence de résilience ».

Ci-dessous se trouve une diapositive permettant de comprendre les missions de Gilles Malié.

Gestion de crise

Il a ensuite évoqué, à titre d’exemples, quelques cas pratiques.

Pour conclure, il a rappelé la difficulté à donner une bonne définition de la résilience. Il a souligné aussi que lorsque trop de personnes s’occupent d’un problème, cela débouche sur une mauvaise gestion. Dans ce type de mission, il faut donc être préparé et rester humble.

Les risques de la gestion de crise, Patrick Lagadec

Lors de son intervention, Patrick Lagadec, a donné des exemples de la façon dont ont été géré plusieurs crises qui sont autrefois survenues. Il a évoqué les imprévus, les mauvaises préparations ainsi que la gestion d’évènements inédits. Je vous invite à consulter son site internet qui est fascinant et qui présente ses travaux en différentes langues. C’est ici.

Atelier: Social Room

Social Room est un outil mis au point par Crisotech pour s’entrainer à la communication de crise via les réseaux sociaux. Crisotech met en place différents outils de formation à la gestion de crise.

Formation à la gestion de crise – Crisotech

Après une brève présentation de Crisotech, l’exercice a commencé. Voici le scénario:

Scénario Starwhite – Crisotech

Et nous voici devant la social room de Starwhite. Un exercice délicat, périlleux et passionnant!

Social Room du Starwhite Explorer – Crisotech

Ce qui était important dans cet exercice, était de bien comprendre la crise, de tenter d’anticiper au maximum, d’établir une bonne cartographie de la situation et bien sûr de rédiger des billets pertinents. En résumé la priorité ici est d’être rassurant et de protéger la réputation de Starwhite grâce à une communication de crise adaptée.

Atelier création d’un exercice de crise, Resiliency

Lors de cet atelier, Resiliency nous a présenté les processus de création des différents types d’exercices de gestion de crise. Voici quelques diapositives de la présentation:

La notion d’exercice

L’exercice qui m’a le plus intéressé est celui de terrain. Cet exercice se fait sur de longues durées (36h), il s’agit de s’entrainer à sentir ses limites personnelles et physiques.

Un exercice effectué en Corse a été donné en exemple: Les participants occupaient chacun 4 postes de 6h. L’exercice était découpé en plusieurs phases. Les participants ne savaient pas à l’avance ce qu’il se passerait. Voici une vidéo qui présente cet exemple:

Exercice Resiliency en Corse

Exercice de crise sociale, Patrick Cansell

Cet exercice était très bien ficelé. Toutefois, je ne peux pas en dire trop pour le cas ou vous seriez amené à participer à la prochaine nuit de gestion de crise. Il s’agissait d’un exercice en immersion total ou il fallait déployer des stratégies pour gérer une (ou plusieurs 😉 ) crise(s) en entreprise. Chaque participant avait un rôle et des objectifs à respecter. Bref, un atelier à faire et à refaire 😀

En attendant, je vous invite à vous rendre sur le site de Artem-is

Pour conclure, j’ai adoré cet évènement. Je vous invite à consulter le site officiel de la Nuit de la gestion de crise si vous souhaitez participer à la prochaine édition.

Pour aller plus loin